La stratégie Nationale des Zones Humides 2015-2024

 

La Stratégie Nationale des Zones Humides 2014-2025 résulte d’une contribution conjointe de plusieurs acteurs, impliqués à différents niveaux de son élaboration : initiation, gestion, rédaction, concertation, amendement…etc.

Le Groupe de Recherche Pour la Protection des Oiseaux au Maroc conscient de la pérennité des écosystèmes qui garantit avant tout la durabilité des innombrables richesses qu’ils mettent au service du développement se joint à ces acteurs et travaille aux cotés des experts marocains en zones humides, œuvrant à travers des structures de recherche universitaires, notamment l’Équipe «Zones Humides» de l’Institut Scientifique (Université Mohammed V de Rabat)

En effet, cette Stratégie a pour objet d’instaurer des mécanismes et des processus susceptibles d’assurer une utilisation durable des zones humides du Maroc, dans le sens où ils garantissent à la fois la conservation de leurs valeurs patrimoniales (notamment écologiques) et de leurs services écosystémiques. Ceci repose sur l’identification et la justification des enjeux majeurs qui marquent les utilisations passées et actuelles des zones humides et dont les effets négatifs justifient le besoin de ces mécanismes.

Ces enjeux ont été définis dans un document de diagnostic Par (M. Dakki Président du Grepom/BirdLife Maroc en collaboration avec M. Menioui), à l’issue d’une présentation succincte des concepts et principes de base auxquels se réfèrent cette Stratégie et des caractéristiques distinctives des zones humides marocaines, de leurs principales valeurs patrimoniales et des services qu’elles procurent aux populations.

Dans cette même vision, des objectifs se sont formulés de manière à pouvoir les traduire en ‘‘résultats attendus’’, pour la réalisation desquels il est facile de concevoir des activités/actions concrètes. Parmi ces objectifs on trouve le développement d’un partenariat public-ONG autour de la CESP en faveur des zones humides. Ce collectif est composé du GREPOM/BirdLife Maroc (Groupe de Recherche Pour la Protection des Oiseaux au Maroc) et d’autres ONG nationales. Toutefois, ce collectif est appelé à s’élargir dans l’avenir.

Afin de contribuer à la mise en œuvre de cette Stratégie National des Zones Humides, GREPOM a élargie son champ d’action en la matière et ce en travaillant sur plusieurs axes de conservation et utilisation des zones humides

  • À l’horizon 2024, établir et exécuter des plans nationaux de réhabilitation et de gestion durable de la faune et de la flore patrimoniales des zones humides.
  • À l’échéance de 2024, inscrire la gestion durable des zones humides dans les politiques et procédures sectorielles et des collectivités territoriales.
  • À l’échéance de 2024, doter les secteurs de gestion de l’espace et des ressources du savoir nécessaire à l’utilisation rationnelle des zones humides.
  • À l’échéance de 2024, doter le pays d’un mécanisme national de développement et de partage de l’information sur les zones humides.
  • Promouvoir le développement de structures/équipes régionales de formation et de recherche
  • Promouvoir les formations informelles en protection de la Nature au profit des acteurs de gestion des zones humides et de l’espace en général.
  • Promouvoir l’intégration des actions de valorisation des services écosystémiques des zones humides dans des plans de gestion. Etc.

Strat Nat Zones Humides 2015-2024

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *